Votre environnement de travail affecte-t-il votre santé?

Votre environnement de travail affecte-t-il votre santé ?

Mal-être au travail et santé font partie des nouvelles préoccupations des Entreprises

Cette attention accrue en faveur de la santé physique et psychologique des travailleurs repose sur des constats issus de données empiriques : le bien-être est bénéfique pour l’individu, mais aussi pour l’organisation. Il s’agit d’une relation « gagnant-gagnant » entre le salarié et l’organisation dans laquelle il exerce.

Aujourd’hui, 33 % des Français déclarent travailler dans un mauvais environnement de travail.

Or, les conséquences sont importantes : absentéisme, maladies, burn-out… Ainsi, il convient de comprendre qu’est-ce que la détresse psychologique au travail et comment nous pouvons répondre à cette problématique.

 

Qu’est-ce que le Mal-être au travail ?

Le mal-être ou détresse au travail est la résultante du stress au travail.

Lorsque l’on parle de mal-être au travail, nous devons aborder le cas des Risques Psycho-sociaux (RPS). Ce terme recouvre des risques professionnels d’origine et de nature variées, qui mettent en jeu l’intégrité physique et la santé mentale des salariés et ont, par conséquent, un impact sur le bon fonctionnement des entreprises. Le mal-être au travail découle de ces Risques Psycho Sociaux.

 

Les causes du Mal-être au travail

Les causes sont multiples, et il est aujourd’hui difficile de déceler et d’objectiver les RPS, puisque le mal-être au travail est un phénomène multifactoriel. En effet, l’origine de la détresse au travail peut provenir de facteurs environnementaux, sources de stress, de facteurs personnels (divorce, décès, hospitalisation, etc.), sociétaux (crise économique, changements économiques ou culturels), ou organisationnels.

En effet, Il existe des facteurs organisationnels qui portent atteinte à la santé psychologique au travail des salariés comme la surcharge de travail, la faible participation aux décisions et le manque de circulation de l’information, la faible reconnaissance de l’entourage, la faible reconnaissance de l’organisation (déséquilibre entre les efforts, le salaire et la position professionnelle), les conflits de rôles, les mauvaises relations avec le supérieur immédiat.

 

Les conséquences de la Détresse au travail

Les conséquences du mal-être au travail sont nombreuses et nuisent aux salariés et à l’organisation.

Selon Dagenais-Desmarais, Gilbert et Savoie (2011), la détresse psychologique au travail entraine trois grands groupes de réactions : l’irritabilité/agressivité, l’anxiété/dépression et le désengagement au travail.

Cependant, le stress est la principale conséquence du mal-être au travail. D’après l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail, un état de stress « survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. »

 

Le Stress et ses effets

Le stress a des effets nocifs sur la santé physique des individus, mais aussi sur sa santé psychologique. En effet, des symptômes apparaissent et concernent des perturbations de la concentration nécessaire à la tâche entraînant des erreurs et des oublis ainsi que des difficultés à prendre des initiatives ou des décisions. Les symptômes comportementaux émergent tels que la modification des conduites alimentaires, des comportements violents et agressifs, l’isolement social (repli sur soi, difficultés à coopérer).

Le mal-être et les symptômes physiques et psychologiques ont des répercussions gênantes et amènent les personnes « pour tenir coûte que coûte » à recourir à des produits calmants ou excitants (café, tabac, alcool, somnifère, anxiolytique, etc.).

 

Qu’est-ce que le Burn-out ?

mal-etre au travail

La prolongation des agents stressants et d’une situation de mal-être au travail sur l’individu peut entrainer le burn-out, ou épuisement professionnel.

Le burn-out nuit non seulement à la santé, mais aussi à la qualité du travail et son coût est considérable pour l’entreprise. Il s’agit d’un « état de fatigue chronique, de dépression, et de frustration apporté par la dévotion à une cause, qui échoue à produire les récompenses attendues et conduit en fin de compte à diminuer l’implication et l’accomplissement au travail. » (Freudenberger et Richelson, 1980).

 

Les solutions

Heureusement, il existe des solutions de préventions efficaces, du moment qu’elles soient adaptées aux problématiques de chaque entreprise.

En effet, L’INRS donne aux entreprises quelques mesures préventives afin de lutter contre le stress au travail tel que : former l’encadrement aux méthodes de management participatif permettant d’associer les salariés aux décisions les concernant, améliorer la communication concernant les objectifs de l’entreprise, donner la possibilité aux salariés de s’exprimer sur les dysfonctionnements qu’ils repèrent, adapter la charge de travail en fonction des éléments à la disposition des salariés pour effectuer leur tâche…

 

Dans un prochain article : Qu’est-ce qui favorise le bien-être au travail ?

 

Ecrit par Mélissa

Nos précédents articles:

 

Uncategorized