Part 3/3: En recherche d’activité en cyber-sécurité ? 11 conseils avant de passer par une agence de recrutement

Au cours de ces deux dernières semaines, nous vous présentons les étapes primordiales d’un processus de recrutement et de l’importance des recruteurs spécialisés en cyber-sécurité. Le message qui va suivre peut changer votre vision sur les recruteurs spécialisés en cyber sécurité. Cela vous donne un aperçu sur la raison pour laquelle les experts du recrutement ne sont pas inutiles en ce qui concerne le processus et de la négociation salariale.

 

8. Utiliser son réseau

De bons recruteurs auront un très solide portefeuille de clients à vous proposer. Si vous cherchez à décrocher un emploi dans une entreprise ou une industrie spécifique, ne vous fiez pas seulement aux annonces d’emplois. En effet, vous travaillez dans une industrie qui fait face à une pénurie de compétences. Il existe donc de nombreuses entreprises, qui considéreront les candidatures à des postes liés à la sécurité informatique ou à la sécurité de l’information même quand ils ne cherchent pas activement. N’hésitez pas à demander au recruteur où vous souhaitez travailler et savoir s’il a les bons contacts dans son réseau. Il y a de fortes chances qu’il sache exactement comment s’y prendre pour transmettre votre CV au RSSI ou à un manager !

 

9. Le travail d’un recruteur sera de vous interviewer au nom du client où cela peut vous avantager

Les recruteurs sont payés par les entreprises pour trouver et leur présenter des candidatures pour leurs postes vacants. Le recruteur sera obligé de vérifier votre capacité à faire le travail, avant de soumettre votre candidature dans le but de trouver ce que le client souhaite. Beaucoup voit cette étape en le recruteur comme le premier obstacle. En revanche, si le recruteur devient votre avocat, cela peut être un atout majeur pour vous aider à obtenir le poste ! Ils sauront comment l’entreprise examine les CV, ce qu’ils veulent voir et comment ils interviewent.

Le recruteur, qui connaît la personne en interne, peut vous aider à obtenir l’entretien en vous mettant sur la bonne voie et vous entraînez avant les interviews pour vous aider à obtenir l’opportunité !

 

10. Adaptez votre CV pour le client

Les recruteurs ne sont pas vraiment intéressés à lire les CV. Les bons recruteurs voudront échanger avec vous. Je sais, par expérience, qu’un CV ne reflète pas la qualité d’un candidat. Si votre recruteur connaît votre secteur, il ira chercher votre expérience de travail la plus récente (souvent lors des 3 dernières années), lire ce que vous y avez effectué et ensuite décider s’il doit vous appeler.

N’oubliez pas qu’un CV ne parle pas. Il est juste un résumé. Dans la sécurité informatique, la plupart des entreprises vont chercher des différentes combinaisons de compétences spécialisées. Il est très difficile de faire correspondre tout ce que recherche l’entreprise sur votre CV. C’est pourquoi, les entreprises ne sont pas seulement à la recherche d’un ensemble de ces compétences mais également à la recherche d’une personne qui aura de bonnes ambitions, qui saura s’adapter à la culture de l’entreprise et de l’équipe qu’il pourrait rejoindre. Le but est donc d’écrire tout cela sur un CV !

En effet, dès que votre recruteur va vous présenter au client, le CV devient très important! Idéalement, un CV doit être adapté à chaque occasion. Votre recruteur devrait vous conseiller sur la façon de le faire et la meilleure façon de présenter à chaque client. Cela peut prendre un peu de temps, mais ça vaut l’investissement.

 

11. Ne pas puler directement!

Si le recruteur a pris le temps de vous interroger, de vous conseiller, de vous entraîner sur la meilleure façon de présenter vos expériences, vous ne devrez en aucun cas postuler directement. Dans la plupart des cas, le recruteur va vous donner le nom du client avant que votre CV soit présenté. Certains peuvent être tentés de prendre toutes les informations et postuler directement. Le danger sera d’entrer au sein d’une liste noire au sein des bons recruteurs dans la cyber-sécurité. Vous passerez également à côté de toutes les informations pendant le processus de recrutement où le recruteur peut vous aider notamment à la négociation de salaire! Les recruteurs seront payés entre 20% à 30% du salaire de vos premières années annuelles.

Ainsi, ils seront prêts à vous assurer le meilleur package possible. Pour résumé, ils sont expérimentés et négociateurs notamment dans la négociation des salaires. Ceci est le gagne-pain d’un recruteur!

 

[contact header= »Contactez-moi » phone= »+33(0)1 76 36 06 45″ email= » [email protected] »][/contact]

LinkedIn

Non classifié(e)