ETUDIER LA CYBER SECURITE EN FRANCE

OU ETUDIER LA CYBER SECURITE EN FRANCE ?

 

Vous êtes passionné par la cyber sécurité ? Vous voulez vous spécialiser en sécurité informatique mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous êtes au bon endroit !

A l’occasion de la journée internationale de la compétence des jeunes organisé par l’ONU ce samedi 15 juillet 2017, voici la liste des écoles où vous pourrez vous spécialiser dans un domaine d’avenir : la cyber sécurité !

 

En France, il existe 4 parcours différents pour obtenir un diplôme en sécurité informatique.

Les licences professionnelles (bac+3)

Il en existe 22 à travers la France dont, par exemple, 4 en île de France et 2 dans la région Grenobloise.  Sur ces 22 établissements, 10 sont labélisés SecNumedu, label délivré par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) dans le but de garantir la pertinence des formations.

Ces 10 établissements sont :

  • IUT Cézeaux Aubière – MRIT (Métiers des Réseaux Informatiques et des Télécommunications) (A)ETUDIER LA CYBER SECURITE EN FRANCE 1
  • IUT de Saint Pierre – Université de la Réunion – Licence pro MRIT – Parcours Administration et sécurité des réseaux (ASUR)
  • IUT de La Roche-sur-Yon – Licence Pro ASUR (C)
  • IUT de Béziers – Licence professionnelle ASUR (D)
  • CNAM Bretagne – Licence pro Analyste en Sécurité des Systèmes Télécoms Réseaux et Informatiques (ASSTRI) (E)
  • IUT Cézeaux Aubière – Licence MRIT – Parcours : Administration Et Sécurité des Réseaux (F)
  • IUT d’Annecy – Licence Pro MI-ASSR (Métiers de l’Informatique mention Administration et Sécurité des Systèmes et Réseaux) (G)
  • IUT de La Rochelle – Licence Pro MRIT spécialité ASUR (H)
  • IUT des Pays de l’Adour (Mont de Marsan) – Licence Professionnelle MRIT spécialité ASUR (I)
  • IUT St Malo – Université de Rennes 1 – Licence pro Réseaux informatiques, mobilité et sécurité (J)

 

Masters généraux (bac+5)

ETUDIER LA CYBER SECURITE EN FRANCE

Par « généraux », il faut entendre que le master est un master en informatique avec une spécialité sécurité.  60 établissements en France le proposent dont, par exemple, 11 en Île de France ou 7 dans la région Lilloise. Seulement 7 sont labellisés SecNumeDu par l’ANSSI :

  • Université de Limoges – Master Mathématiques parcours Cryptis (K)
  • Université Rennes 1 – Master en Mathématiques de l’information, cryptographie (L)
  • Université Lumière Lyon 2 – Master 2 OPSIE (Organisation et Protection des Systèmes d’Information pour l’Entreprise) (M)
  • Université de Bordeaux – Master en Cryptologie et Sécurité Informatique (N)
  • Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes – Master Informatique : Parcours Ingénierie des Réseaux Communications Mobiles et Sécurité (IRCOMS) (O)
  • Université de Limoges – Master Informatique parcours Cryptis (P)
  • Université de Reims Champagne-Ardenne – Master Informatique ASUR (Q)

 

 

Masters spécialisés

Ils sont moins nombreux que les masters généraux, mais sont uniquement axés sur la cyber sécurité. Il en existe tout de même 5 qui sont labélisé SecNumeDu sur le territoire français :

  • TELECOM Lille – Master spécialisé – Ingénierie de la Cybersécurité (R)
  • CentraleSupelec et IMT Atlantique Bretagne et Pays de la Loire – Master spécialisé en Cyber Sécurité (S)
  • Université de Technologie de Troyes – Master spécialisé Expert Forensic et Cyber sécurité (T)
  • Ecole Supérieure d’Informatique Electronique Automatique (ESIEA) – Master spécialisé Sécurité de l’Information et des Systèmes (U)
  • ISEP – Master spécialisé Architecture Cyber-Sécurité et Intégration (V)

 

 

Diplômes d’ingénieurs (bac+5)

Parmi toutes les écoles d’ingénieurs qui délivrent un diplôme en sécurité, seulement 7 sont référencées SecNumeDu :

  • TELECOM SudParis – Diplôme d’Ingénieur – Sécurité des Systèmes et des Réseaux (W)
  • ESIEA – Diplôme d’Ingénieur des technologies du numérique option cyber défense/sécurité (X)
  • ISIMA (Institut Supérieur d’Informatique, de Modélisation et de leurs Applications) – Diplôme d’Ingénieur en informatique (Filière : Réseau et sécurité informatique) (Z)
  • Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne-Sud (ENSIBS) – Diplôme d’Ingénieur Spécialité Cyberdéfense (1)
  • l’EPITA à Paris, Lyon, Strasbourg, Rennes et Toulouse. Les domaines d’études sont l’analyse des risques, l’architecture d’infrastructures, conception et mise en œuvre de solutions de gestion des identités et de contrôle d’accès, audit et tests d’intrusion. Elle amène vers des postes de RSSI. (2)
  • Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne-Sud (ENSIBS) – Diplôme d’ingénieur en Informatique de Confiance (3)
  • ENSEIRB-MATMECA (Bordeaux INP) – Diplôme d’Ingénieur en cyber-sécurité, Systèmes et Réseaux. (4)

 

Source : ANSSI – Sites respectifs des écoles citées

Théo Lelievre

Non classifié(e)