4 Positions à faire pré-entretien pour booster votre confiance en vous

C’est l’expression qu’on ne cesse de se répéter à soi-même quand le moment fatidique de l’entretien d’embauche arrive enfin.

Après des mois, des semaines, ou pour les plus chanceux des jours de recherche, l’entretien d’embauche est enfin décroché. Il faut désormais montrer et démontrer à son futur boss que le job pour lequel on postule est fait pour nous ! Pour cela, le mot clé c’est la confiance en soi.

Le jour J, vous êtes prêt à conquérir le monde, votre démarche est cool et assurée, votre sourire ravageur.

L’excitation et l’adrénaline sont au rendez-vous ! Malheureusement, en une fraction de seconde, tout peut basculer. Votre confiance en vous peut s’évanouir d’un claquement de doigts et cela peut transparaitre dans votre posture et gestuelle.

On peut distinguer deux types de confiance en soi :

  • La confiance dite « intérieure » qui permet de nous dire qu’on est bon dans ce qu’on fait, qu’on a les capacités et qu’on est compétent pour décrocher le job.
  • La confiance « extérieure » est celle que nous laissons transparaître à travers notre attitude, notre gestuelle et notre façon de parler. Cette « façade » ne correspond pas forcément à la réalité, et nous pouvons adopter une attitude de conquérant alors même que l’on n’est pas totalement confiant.

Pensez-y ! Comme un boxeur entrant sur le ring, intimidant et regardant droit dans les yeux son adversaire. Le jour de l’entretien, c’est le recruteur qu’il faudra, non pas intimider, mais plutôt convaincre de vous embaucher. Cette approche positive va booster votre confiance en vous.

Une étude de l’université d’Harvard dirigée par Amy Ruddy, a démontré que les personnes qui avaient, préalablement à un entretien d’embauche ou une présentation professionnelle, pratiqué la méthode des « poses Alpha » se sentaient plus confiants et étaient également perçus comme tel par ceux qui les entourent.

N’en doutez pas, la pose Alpha peut faire la différence ! Physiologiquement, elle peut même provoquer chez vous une montée de testostérone qui fera par la même occasion baisser l’activité de l’hormone génératrice du stress. Vous verrez, vous n’en retirerez que du positif.

Nous pouvons effectuer 4 poses « Alpha » différentes :

Petit détail qui a son importance, essayez de trouver un coin calme afin de pouvoir vous concentrer et enchainer les poses sans avoir à être regardé comme une bête curieuse par vos collègues ou futurs collègues !

 

Pose n°1 : Le Super-Héros

superman

Les mains sur la taille, le dos bien droit et les épaules en arrière, imaginez juste que vous êtes un super héros !

Pose n°2 : La célébration du footballeur

happy

Les bras en l’air, à 45 degré par rapport à vos épaules, gardez votre dos bien droit et les épaules en arrière.

Imaginez que vous venez de marquer le but décisif lors de la finale de la coupe du Monde !

Pose n°3 : Le modèle photo

walk

La même chose que pour la pose du super héros, à l’exception de vos bras qui restent le long du corps. Oui, c’est ça vous l’avez !

Pose n°4 : La pose décontracte
relaxed

Trouvez un endroit où vous asseoir confortablement, mettez vos mains derrière la tête et ne pensez à rien.

Vous pouvez même essayer de mettre les pieds en l’air, appuyés sur une table ou autre, comme si vous étiez en train de bronzer à la plage de St Trop’ !

Ces différentes poses vous aideront à vous canaliser et à vous donner la confiance nécessaire. Pour votre prochain entretien ou réunion, si vous avez besoin d’un dernier petit coup de « boost », essayez-les, vous verrez. Mais n’oubliez pas, soyez discret et choisissez un endroit à l’abris des regards. Ce serait dommage que votre patron vous surprenne juste avant l’entretien, affalé sur une chaise, les pieds sur son bureau !

 

Écrit par Alice de Roux

 

Uncategorized